Le Ciel Inside

26 juin 2019

Passionné de bateau

Un jour, j'ai acheté un yacht traditionnel à un écossais âgé qui m'avait dit que «le bateau a tout le confort nécessaire, mais pas de luxe». C'est une observation profonde. Le confort en mer a peu à voir avec notre aisance dans le port. Quand les gens imaginent que les lits superposés dans les immenses cabines arrière, les fauteuils dans les salons, la climatisation et le lave-vaisselle confèrent un degré de confort sans égal, ils sont trompés. Ces choses sont un luxe. Le confort réside dans le comportement d'un bateau en mer, dans lequel il vit, à mille kilomètres de la terre, que ce soit pour jeter son peuple à pied ou pour le nourrir dans le cadre de sa propre harmonie innée avec l'océan. Un dépliant moderne de quille-bulbe peut parcourir un océan en deux fois moins de temps qu'une alternative à gros déplacements et à longue quille, mais la question à se poser est la suivante: à quel point êtes-vous désespéré d'arriver avant le prochain type? Ou aimez-vous vraiment être là-bas sans avoir besoin de vous presser indûment? Après tout, vous avez payé beaucoup d’argent pour le privilège et vous pouvez toujours y arriver plus rapidement en air. Cela dit, nous vivons dans un monde rapide et beaucoup d’entre nous ont la volonté innée d’enfoncer la pédale dans le métal, mais opter pour la performance en tant que nécessité impulsive n’est pas indiqué pour tout le monde. Si nous ne savons pas où nous en sommes, nous risquons de faire de mauvais choix. Quels sont les compromis, alors, si nous optons pour la vitesse? L’espace dans cet article nous empêche malheureusement de discuter de multicoques et de croiseurs de bancs. La subdivision la plus importante parmi les monocoques classiques est la quille longue et la quille courte. Il existe de nombreuses variétés de quille longue - souvent aussi appelée quille pleine -, mais l’élément déterminant commun est que le gouvernail est suspendu à l’extrémité arrière de la quille elle-même. Le gouvernail à courte quille est séparé du corps du bateau et est généralement monté à l’arrière autant que possible. Les yachts à longue carène sont généralement relativement lourds avec des sections de corps profondes. Cela signifie que la marge sous le pont n'est pas atteinte au détriment du franc-bord élevé. Les scores les plus bas sont les points les plus élevés dans les calculs de stabilité. Ces bateaux s'appuient plus sur le ballast pour la stabilité qu'un croiseur moderne à plancher plat. Cela signifie qu'ils ont besoin de moins de faisceau, ce qui les rend plus stables en mer, résistent aux comportements excentriques et s'abreuvent par temps venteux. Un bonus inattendu avec un déplacement plus important est la capacité de charge pour les magasins, les réservoirs et le reste. Mettez 2 000 lb sur un yacht de 12 et 40 pieds et elle ne le remarquera guère. Essayez-le avec un 6-tonner et vous sentirez certainement la différence. En revanche, un faisceau plus étroit réduit l’espace d’habitation et, il faut bien le dire, tous les longs keelers ne se dirigent pas bien. Certains portent leurs gouvernails trop près du point de pivot du bateau pour un contrôle idéal, surtout sous le vent. Les long-quilleurs ne sont généralement pas particulièrement étouffés, mais ils ont un mouvement facile et leur faisceau modeste signifie que leurs équipages ne ricanent pas à l'intérieur lorsque le bateau tombe sous toutes les vagues. Les autres avantages sont qu’ils ne se mettent pas au vent et qu’ils bénéficient généralement de plus de choix dans les situations de survie par mauvais temps. Les tactiques de tempête correctement suicidaires de la part des écrivains modernes, qui partent du principe que les voiliers à coque légère peuvent encore être des options sûres pour les bateaux traditionnels. Un yacht à la longue quille bien conçu peut se soulever sous de courtes toiles dans un vent violent. Retrouvez toutes les infos sur ce de tour en bateau au Lavandou en suivant le lien.

Posté par lecielinside à 18:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]


26 avril 2019

Mieux maitriser la mer

Alors, comment peut-on remettre le vent dans leur voile? C'est vraiment simple, et voici la bonne nouvelle. Vous êtes la voile et le vent derrière elle. Oui toi. La plupart des gens se lancent dans la vie avec leur bateau à voile affrété pour de grandes destinations. Quelque part sur le chemin, le vent semble s’étouffer et ils se battent pour que leurs voiles reprennent leur souffle. Souvent, ils quittent la route ou sont coincés dans une direction ou se fatiguent et abandonnent alors qu’ils dérivent en mer sans but et se perdent. Peut-être atteignent-ils leur destination sans savoir ensuite où mettre les voiles. Remettre le vent dans votre voile ou établir un nouveau cap peut être un travail difficile, mais vous allez bientôt repartir. Ce qui était autrefois une navigation difficile semble avoir disparu avec le vent. Le problème ne vient pas de notre voile (notre rêve), mais du vent (notre détermination). C'est comme si nous quittions notre voilier et montions à bord de quelqu'un d'autre dans l'espoir de trouver une route plus facile où nous n'aurions pas à faire tout le travail, ni à lutter autant, ni à repartir. Une fois que cela se produit, nous nous sentons comme si le vent était parti de notre voile et nous nous demandions où il était allé. Eh bien ..... ça a marché avec les autres voiliers ou nous nous sommes amarrés et nous ne sommes pas repartis. Pas étonnant que vous ayez l'impression de vous écarter de la route. Qu'est-ce que vous attendiez? Il y aura forcément des obstacles sur votre parcours - tempêtes, haute mer, marées basses, rochers, récifs, etc. Lorsque les voiliers doivent faire demi-tour et emprunter un autre parcours ou revenir au port, ils reviennent dans le bleu profond, que ce soit le même itinéraire ou un autre. Si vous vous êtes dérouté ou que vous revenez, n'abandonnez pas. Mettez à la voile à nouveau; ça vaut la navigation. Pourquoi? C'est ton voyage. Vos rêves valent plus que les obstacles que vous pourriez rencontrer. Vous pouvez naviguer jusqu'à votre destination et bien d'autres. Vous voulez trouver la moindre brise et au moins bouger. Retrouvez plus d'informations sur l'organisateur de cette activité de randonnée de jetski à Cannes.  

Posté par lecielinside à 11:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 avril 2019

Macron reprend la main

Cette fois, Emmanuel Macron reprend vraiment la main. En gagnant six points ce mois-ci après les cinq de janvier dans le tableau de bord Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio, le chef de l’Etat remonte à 34% de Français qui approuvent son action. Soit un score de satisfaction supérieur à celui qu’il obtenait en octobre à la veille de la crise des «gilets jaunes». Le président récolte les fruits de ses annonces du mois de décembre (10 milliards d'euros en faveur du pouvoir d’achat), de ses vœux offensifs du 31 décembre et surtout du lancement réussi de son grand débat. Le “pacte social” est intangible et doit être un peu “réorganisé”. Les “services publics” doivent plus que jamais assurer la “cohésion sociale”. Plus personne, bien sûr, ne conteste la nécessité urgente de “lutte contre le réchauffement climatique” et le “changement écologique”. Le “référendum d’initiative citoyenne” est, cela va de soi, évacué. Le “devoir d’asile” est un impératif qui ne peut être remis en cause. La rencontre avec les maires dans un village normand transformé en forteresse imprenable a montré ce que sera le “débat”. Il y avait dans le village autant de policiers que d’habitants. Les accès au village avaient été interdits dès cinq heures du matin, et quiconque se présentait pour tenter d’entrer était aussitôt fiché. Quiconque venait avec un gilet jaune se voyait infliger en supplément une forte amende. Nous avons pris des mesures audacieuses pour protéger les libertés religieuses des médecins, des infirmières et des organismes de bienfaisance, comme les Petites Sœurs des Pauvres. Nous avons publié une nouvelle proposition visant à interdire aux fonds du contribuable du Titre X d’aller dans une clinique pratiquant l’avortement. Nous soutenons le choix aimant de l'adoption et du placement en famille d'accueil, y compris en soutenant les services d'adoption basés sur la foi. Et j’appuie les efforts du Sénat américain pour rendre permanent l’amendement Hyde qui interdit aux contribuables de financer l’avortement dans les projets de loi de dépenses. Aujourd’hui, j’ai signé une lettre au Congrès pour lui faire savoir que, s’il envoyait à mon bureau une législation qui affaiblirait la protection de la vie humaine, je prononcerais un véto. » Les réseaux sociaux se mobilisent sur ce slogan. Plusieurs initiatives convergent et une pétition réclame que François Fillon rembourse les sommes reçues par sa femme et ses enfants, comme attachés parlementaires ou autre. Lors de ses déplacements de campagne, le candidat est régulièrement interpellé sur ce point. Le chef de la droite comprend que l’application de son programme, déjà très difficile à mettre en œuvre par sa radicalité budgétaire, viendrait buter sur l’argument du contre-exemple venu d’en haut. Il ne peut pas demander des efforts financiers aux Français alors que lui s’est largement servi dans les caisses publiques. Il a donc décidé d’effacer cette ardoise, si l’on peut dire, et de priver ses adversaires de cet argument.

Posté par lecielinside à 16:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 février 2019

Miami: entre voyage et politique

Si j'avais un seul conseil à vous donner, ce serait d'éviter de parler politique avec tout le monde. J'en ai encore rendu compte récemment, à l'occasion d'un incentive pourtant très fun aux USA. J'ai eu le malheur de discuter des élections américaines avec mes collègues, et ce qui est clairement ressorti, c'est quej'aurais mieux fait de m'abstenir. Les élections américaines n'ont jamais n'ont jamais fait autant de remous en France. Evidemment, Donald Trump n'est bien entendu pour beaucoup. Cet ovni semble trop fou pour être vrai. Pourtant, malgré ses provocations, il continue à plaire. Et j'ai été stupéfait de m'apercevoir que nombre de mes collègues encourageaient Donald Trump ! Leur raisonnement sur lequel ils s'appuyaient était que si Trump était élu, les Etats-Unis mettraient des années à retrouver leur envergure internationale ; cela serait une opportunité pour l'Europe. Sauf que ce raisonnement est simplet. Si les Etats-Unis adoptent un extrémiste, c'est l'ensemble du monde. Trump est par exemple cité dans les vidéos de , parce qu'il entretien le conflit entre deux mondes. Plus qu'une opportunité pour la France : c'est un risque pour tout le monde. Mais au-delà de ça, ce sont toutes ces élections qui dégagent une sale odeur. Côté démocrate,Hillary Clintonau du mal à distance un outsider tel que Bernie Sanders. Ses difficultés attestent d'un rejet total des élites. J'ai même entendu que les électeurs qui soutiennent Sanders pourraient voter pour Trump, si leur candidat jetait l'éponge ! Ce qui se passe aux Etats-Unis est d'autant plus préoccupant que cela se passe à plus grande échelle. Syriza en Grèce, Pegida en Allemagne, FN en France... Les démagogues ont la côte. Et s'il est difficile de savoir où nous conduira cette tendance, je suis persuadé que le pire reste encore à venir ! En tout cas, étonné donné les propos tenus par mes collègues, ce sont cette fois les activités proposées que j'ai appréciées pendant cet incentive. D'ailleurs, je vous mets le lien vers l'agence incentive qui l'a monté. J'ai bien apprécié leur la qualité des activités dont ils ont fait preuve. En savoir plus en suivant le lien sur le site du spécialiste renommé de ce voyage à Miami.

Posté par lecielinside à 15:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 février 2019

Développer le PIC

Quand le PIC deviendra-t-il une réalité? «Jamais aucun gouvernement n'a autant investi, en montant et en durée, sur la formation des plus fragiles. 2018 a été l'année de la construction. Jamais aucun gouvernement n'a autant investi, en montant et en durée, sur la formation des plus fragiles. 2018 a été l'année de la construction. En 2019, on sera en phase d'accélération et en 2020 en rythme de croisière. Je m'explique: le plan 500.000 formations mis en place à la fin du quinquennat Hollande à la va-vite, sans se focaliser sur des filières de qualité, a eu peu d'effet. Avec le PIC, nous avons pris le parti, courageux, de ne pas aller trop vite la première année en vue de bâtir, en partenariat avec les régions, un plan robuste et innovant avec une montée en puissance progressive. Et nous nous focalisons sur des formations de qualité pour aller chercher les personnes les plus éloignées de l'emploi et les orienter sur des métiers en tension. Par exemple, en Occitanie, nous avons développé avec la région un projet pour soutenir la création d'une filière afin de déployer le haut débit, un secteur en pénurie de main-d'œuvre. Ce fils unique reproduirait volontiers le modèle aimant et sécurisant qu’il a connu. Mais son type de sensualité s’oppose à son envie d’établissement et brouille ses repères. Il a 20 ans. Femmes, hommes, il oscille, hésite. Il a 28-29 ans. Il est déjà entré en politique, montant une à une les marches du militantisme. Et il décide de mettre les choses au clair avec ses proches. Ses parents s’étonnent, acceptent, approuvent. Il a 37 ans. Il ne se cache ni ne se pavane. Il dit : «A Coulommiers, c’était un secret de Polichinelle.» Mais, il y a une différence entre le tacite et l’explicite. Il partage la vie d’un enseignant qui lui en remontre dans les débats d’idées. Dans une France en demande de réassurance, le duo établi, hétéro ou non, continue à avoir l’avantage sur le célibat papillonnant. Juin 2011. A l’Assemblée, Riester est réputé talent d’avenir et bon soldat. Le grand débat national commence à peine mais il est déjà décrié. Brune Poirson, secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique était ce mardi 22 au matin invitée de la chaîne d'information LCI. Elle défendait donc ce grand débat lancé mardi 15 et qui devrait durer jusqu'à la mi-mars. Elle a donc rappelé que tous les Français étaient invités à y participer, gilets jaunes ou non. Mais il lui a rapidement été demandé comment, concrètement, allaient se traduire les résultats de cette consultation nationale. Etat. "Il y a des garants qui vont eux-mêmes décider de comment est-ce qu'on remonte les informations, comment elles sont synthétisées… Et ensuite ces propositions là nous seront certainement remises", a expliqué la députée du Vaucluse. GrandDébatNational va-t-il vraiment mener quelque part ? Brune Poirson. Et c'est cette petite phrase qui a laissé planer le doute sur l'utilité de ce grand débat national censé donner la parole à tous les citoyens français et calmer la colère des gilets jaunes. Il est aussi possible de contribuer à cette consultation en ligne. Pourtant certains, politiques, représentants des Gilets jaunes ou anonymes, doutent de l'efficacité et de l'utilité de ces débats aux "conditions uniquement élyséennes" selon Eric Drouet, leader d'une partie du mouvement de contestation. ]. Notre objectif est très clair : les jeunes Africains doivent avoir accès à leur patrimoine, mais aussi à celui de l’humanité. Cela passe par des restitutions, mais aussi par des prêts, des dépôts à long terme, des expositions, des échanges d’ingénierie muséale. Il ne s’agit pas de vider les musées, mais de travailler étroitement avec eux sur l’objectif de faire circuler les œuvres. Et cela ne passe pas forcément par un transfert de propriété. Dans le cas du Bénin, comment restituer des œuvres qui, comme toutes les pièces de musées français, sont inaliénables, selon le Code du patrimoine? L’inaliénabilité des œuvres est un principe important mais, comme tout principe, il peut y avoir des exceptions et cela pourrait être le cas avec le Bénin. Une étude juridique est en cours. S’il faut passer par une loi, nous le ferons. Je veux également ajouter que nous serons attentifs sur la préservation de ces œuvres afin qu’elles soient durablement accessibles au plus grand nombre. Les musées jouent au quotidien un rôle essentiel pour cette préservation, mais aussi pour la connaissance des œuvres et leur présentation au public. Didier Guillaume, sur le plateau de Public Sénat. L es rumeurs d’un départ de Stéphane Travert se sont révélées justes : le député de la Manche a été écarté du Gouvernement à l’occasion du remaniement annoncé mardi 16 octobre 2018 . Le sénateur drômois RSDE (Rassemblement social et démocratique européen) Didier Guillaume a été nommé ministre de l’Agriculture . 59 ans, agent du Trésor public de profession, fidèle de François Hollande et de Manuel Valls, Didier Guillaume envisageait, en mai dernier, de quitter la vie politique. « J'ai toujours pensé, et dit, qu'il existait une vie avant et après la politique », expliquait-il sur Facebook. Avant de se raviser. Le sénateur a, depuis, changé de groupe politique au Palais du Luxembourg, passant du groupe socialiste au groupe des radicaux. Il a été conseiller politique de Jean Glavany, alors ministre de l’Agriculture de 1998 à 2002. Sénateur depuis 2008, il s’est régulièrement investi dans les dossiers agricoles . En début de semaine, alors que les rumeurs allaient bon train concernant le remaniement tant attendu, c'était Marc Fesneau qui était préssenti au ministère de l'agriculture . L'élu centriste a finalement été nommé ministre chargé des relations avec le Parlement. On s’est pointé au ministère de l’Ecologie, sous la pluie. Juin à Paris, ce fichu temps qui n’en finit pas et ces saisons détraquées. Aile droite, dans le bureau de la secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire. Un intitulé à rallonge pour une fonction, vue de l’extérieur, floue, l’utilité de Brune Poirson pour un journaliste béotien comme nous n’étant pas, a priori, avérée. En regardant un peu mieux, on a compris que l’écolo, nouvelle en politique, venue du monde de l’entreprise, passait pas mal de temps à négocier à Bruxelles pour Nicolas Hulot. Dans son bureau, Brune Poirson nous accueille, grande, élégante, élancée. Des plantes éparses, une image d’un grand cèdre libanais de sa meilleure amie photographe au mur et, sur la table basse, des fruits de saison à picorer, fraises, abricots, framboises. Elle est tout à fait agréable, puis, non. Puis, à nouveau, oui. Puis, non. Déconcertant. D’ordinaire un entretien de portrait est une lune de miel papillonnante ou un divorce pétaradant, rarement les deux en même temps. Il nous a fallu un peu de temps pour comprendre qu’il y a deux Brune Poirson. La première, sympa, intelligente, intéressante. On parle de 25% sur ces 400 millions qui ont été décaissés ? Oui, mais je pense que les choses vont s’accélérer. En tout cas, je trouve qu’en dix-huit mois, beaucoup de choses ont avancé. Il faut le reconnaître. Comment voyez-vous l’évolution de Barkhane sur le terrain ? Certains disent que cette force est un peu lourde, un peu complexe à mettre en place. Est-ce qu’il faut « tropicaliser » Barkhane ? Tout d’abord, je voudrais dire que Barkhane remporte de grands succès. Et c’est peut-être encore plus vrai depuis le début de cette année, puisque Barkhane a mis hors de nuire 130 terroristes, dont un certain nombre de chefs. Et Barkhane ne cesse de s’adapter, car vous avez raison, Barkhane est confrontée à des organisations terroristes qui sont sur leur terrain qu’elles connaissent parfaitement. Donc l’agilité, la flexibilité sont des éléments tout à fait importants. Donc au cours de ces derniers mois, Barkhane a fait évoluer sa propre action, car il ne faut pas, bien entendu, qu’on laisse les terroristes reprendre la main sur les populations. Et juste derrière, ce que nous cherchons de plus en plus à faire, c’est de créer l’articulation avec les opérateurs du développement. Il revendique une scolarité «médiocre, en rébellion». A l’inverse, son frère se souvient l’avoir vu se pointer au collège avec le Monde plié dans la poche arrière. Après avoir claqué la porte du domicile familial à 17 ans - il arrive toujours un moment où l’enfant devient plus fort que le père et le laisse «sec sur le carreau» -, il se met à vivre la nuit. Entre sorties en boîte et parties de poker, où il croise quelques figures du milieu marseillais. «Manosque était leur base arrière. Il rejoint Macron sans une hésitation et pense que la politique, c’est se placer«au bon endroit et au bon moment, sans forcément savoir ce que sera l’après». Il parle de son obsession du «cliquet», la conquête du pouvoir crantée, sans jamais redescendre. «Tous les politiques ont de l’ego. Ou alors ils mentent. Il y a peu, je téléchargeais encore la Provence à 5 heures du matin pour voir s’il y avait ma photo dans l’édition du jour.» Ambitieux mais pas intrigant, jure-t-il. PARIS (Reuters) - Le porte-parole du gouvernement s’est excusé dimanche pour avoir évoqué son impossibilité à acquérir un logement à Paris, en dépit d’une rémunération confortable, des propos jugés malvenus en pleine crise des “Gilets jaunes”. “Je me suis mal exprimé, je m’en excuse”, a dit Benjamin Griveaux dans le cadre du “Grand Rendez-Vous” Europe 1-CNEWS-Les Echos. Mercredi soir, lors d’un échange avec “Brut” en direct sur Facebook, Benjamin Griveaux, venu du privé, avait notamment défendu les niveaux de rémunération des ministres et des élus. “Je gagne très bien ma vie, je gagne 7.900 euros net” par mois, mais “je ne vis pas dans un château”, avait-il déclaré. “Je suis locataire, je ne suis pas propriétaire à Paris, parce que le prix du mètre carré est trop cher. Moi je n’ai pas hérité, je n’ai pas d’argent caché. Je n’ai pas de voiture, je ne m’habille pas dans des costumes très chers”, avait-il ajouté. “J’aimerais qu’on ne sorte pas une phrase du contexte”, s’est-il défendu dimanche. “J’ai dit que c’était un choix personnel de ne pas être propriétaire. Je gagne très bien ma vie, et je ne me plaindrai jamais, a expliqué le porte-parole. “Qu’est-ce que j’évoquais ce jour-là? Le fait que Paris a perdu 60.000 habitants en cinq ans, on a perdu le Ve arrondissement. Parce que les gens n’ont plus les moyens de payer un loyer à Paris, de devenir propriétaires”, a poursuivi celui qui caresse l’idée d’une candidature à la mairie de Paris. Des “cagnottes” ont été lancées sur internet pour demander, sur le mode ironique, une aide financière en faveur de Benjamin Griveaux. “J’ai vu qu’il y avait beaucoup de cagnottes. J’ai trouvé ça plutôt drôle, parce qu’il faut savoir se moquer de soi-même quand on fait de la politique, sinon il faut vraiment changer de métier”, a réagi le porte-parole.

Posté par lecielinside à 08:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]


04 décembre 2018

Le cimetierre des avions

Un avion typique vole environ 25 ans avant de commencer à s'user. Quand un avion est finalement immobilisé au sol, il n’est pas nécessaire que ce soit la fin de la ligne. Stocker des avions à la retraite coûte cher, mais les jeter dans des décharges n’est pas écologique. C’est la raison pour laquelle des installations spéciales existent pour démonter les avions et recycler les pièces; il y a plusieurs de ces dépôts de vrac aux États-Unis. Chaque avion est composé de centaines de milliers de pièces, dont beaucoup peuvent être récupérées pour économiser de l’argent et réduire le gaspillage. Il faut environ un mois pour démonter un avion typique, au cours duquel tous les éléments utiles ou précieux sont pillés, ce qui laisse un squelette en métal à la coupe des pelles. Toutes les parties ne peuvent pas être réincarnées et tous les avions ne sont pas recyclés. Mais avec environ 12 000 avions qui prendront leur retraite dans les 20 prochaines années, il y aura un afflux d'avions qui devront être guidés dans la prochaine phase de leur cycle de vie. Voici comment des avions meurent - et comment certains d'entre eux sont renaître. Faire comme des piranhas Lorsqu'un avion arrive dans une installation de recyclage, il est purgé de toutes les substances dangereuses telles que les batteries, le carburant et l'huile. En vidant ces fluides avant de les recycler, on s'assure que rien ne peut fuir dans le sol et polluer les environs. Puis la mécanique descend. «Nous enlevons toutes les bonnes pièces, puis nous écrasons l'avion», a déclaré Tim Zemanovic, président de Jet Yard, une société qui stocke et désassemble les avions à Marana, en Arizona. La société recycle environ une douzaine d’avions par an. Chaque avion dispose d’un manuel d’entretien avec des instructions pour le démonter. Au cours de la première étape de cette dépose, les boulons et les fixations doivent être soigneusement retirés afin que l’avion puisse être démonté pièce par pièce. La carcasse est dépouillée de sa boîte noire, de ses commandes de vol, de son système de climatisation, de ses portes et de ses autres biens. Certaines pièces, telles que le moteur, le train d'atterrissage et le pare-brise, peuvent trouver de nouvelles maisons sur d'autres avions après avoir été inspectées, nettoyées et envoyées en réparation. Dans Dans d'autres cas, le poste de pilotage peut être transformé en simulateur de vol pour former les pilotes ou le fuselage étudié pour permettre aux constructeurs d'avions d'améliorer les générations futures. Des sections d’aéronefs ont même été vendues à des cinéastes afin qu’ils puissent jouer un rôle de camée dans les films. D'autres se sont retrouvés dans des musées ou ont été transformés en meubles, notamment un bar fabriqué à partir d'un cache moteur. Pour les pièces qui ne peuvent pas être réutilisées intactes, l'aluminium, le titane, le fil de cuivre et d'autres matériaux doivent être séparés. Finalement, des excavatrices sont appelées pour écraser la coque vide pour la ferraille. La structure de l’appareil est ensuite broyée en petits morceaux et triée en différents métaux. Toutes les entrailles d’un avion ne peuvent pas être récupérées. Environ 85 à 90% du poids d’un avion peuvent être recyclés (l’objectif de Zemanovic est d’atteindre 95%). Mais certains matériaux sont difficiles à décomposer ou valent peu d’argent. Pour le moment, les isolants, les moquettes, les coussins de siège, les lames de plancher et les panneaux de mur ou de plafond sont généralement envoyés à les décharges. "La quantité de travail nécessaire pour résoudre ces problèmes ne vaut pas vraiment la peine", dit Zemanovic. Davantage d'information est disponible sur le site du vol en simulateur à Nantes.

Posté par lecielinside à 13:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 novembre 2018

Des créatures marginales

Malgré les bienfaits du feu, il y a 150 000 ans, les êtres humains n'étaient encore qu'une créature marginale. tures. Ils pouvaient maintenant effrayer les lions, se réchauffer pendant les nuits froides et brûler la forêt occasionnelle. Cependant, en comptant toutes les espèces ensemble, il y avait encore pas plus d'un million d'humains vivant entre l'archipel indonésien et la péninsule ibérique, un simple coup d'œil sur le radar écologique. Notre propre espèce, Homo sapiens, était déjà présente sur la scène mondiale, mais Jusqu'ici, il ne faisait que s'occuper de ses propres affaires dans un coin d'Afrique. Nous ne savons pas ex- actly où et quand les animaux qui peuvent être classés comme Homo sapiens ont d'abord évolué d'un type plus ancien d'humains, mais la plupart des scientifiques s'accordent pour dire que 150 000 ans Il y a des années, l'Afrique de l'Est était peuplée de Sapiens qui nous ressemblaient. Si l'un d'entre eux trouvé dans une morgue moderne, le pathologiste local ne remarquerait rien de particulier. menteur. Grâce aux bénédictions du feu, ils avaient des dents et des mâchoires plus petites que leurs ancêtres, alors qu'ils avaient un cerveau massif, de taille égale à la nôtre. Les scientifiques conviennent également qu'il y a environ 70 000 ans, des Sapiens d'Afrique de l'Est se propager dans la péninsule arabique, et de là, ils ont rapidement envahi l'ensemble Masse continentale eurasienne. Quand Homo sapiens a atterri en Arabie, la plus grande partie de l'Eurasie était déjà colonisée par d'autres humains. Que leur est-il arrivé? Il existe deux théories contradictoires. le La «théorie des croisements» raconte une histoire d’attraction, de sexe et de mélange. En tant qu'africain immigrants répartis dans le monde entier, ils se sont reproduits avec d'autres populations humaines, et les gens aujourd'hui sont le résultat de ce métissage. Par exemple, lorsque les Sapiens ont atteint le Moyen-Orient et l’Europe, ils ont les Néandertaliens. Ces humains étaient plus musclés que Sapiens, avaient des cerveaux plus gros et mieux adaptés aux climats froids. Ils ont utilisé des outils et du feu, étaient de bons chasseurs et prenaient apparemment soin de leurs malades et de leurs infirmes. (Arché- Les ologistes ont découvert les os de Néandertaliens qui ont vécu de nombreuses années avec handicaps physiques graves, preuve qu'ils ont été pris en charge par leurs proches.) Neanderthals sont souvent représentés dans les caricatures comme l'archétypique brutal et «gens des cavernes» stupides, mais des preuves récentes ont changé leur image. Selon la théorie des croisements, lorsque les Sapiens se répandent dans le Néandertal Sapiens élevés avec des Néandertaliens jusqu'à la fusion des deux populations. Si c'est Dans ce cas, les Eurasiens d’aujourd’hui ne sont pas de purs Sapiens. Ils sont un mélange de Sapi- ens et Néandertaliens. De même, lorsque les Sapiens ont atteint l’Asie de l’Est, ils se sont croisés avec l'Erectus local, de sorte que les Chinois et les Coréens sont un mélange de Sapiens et de Erectus. L’opinion opposée, appelée «théorie du remplacement», raconte une tout autre histoire: une d'incompatibilité, de révulsion et peut-être même de génocide. Selon ce En théorie, Sapiens et d’autres humains avaient des anatomies différentes, et très probablement différentes. habitudes d’accouplement et même odeurs corporelles. Ils auraient eu peu d'interaction sexuelle est l'un dans l'autre. Et même si un Néandertalien Roméo et une Sapiens Juliette tombaient amour, ils ne pourraient pas produire des enfants fertiles, parce que le fossé génétique séparant les deux populations étaient déjà infranchissables. Les deux populations sont restées complètement distincte, et quand les Néandertaliens moururent ou furent tués, leur les gènes sont morts avec eux. Selon ce point de vue, Sapiens a remplacé tous les précédents populations humaines sans se confondre avec elles. Si tel est le cas, les lignées de tous les humains contemporains peuvent être retracés, exclusivement, en Afrique de l’Est, 70 000 il y a des années. Nous sommes tous des «Sapiens purs».

Posté par lecielinside à 08:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 septembre 2018

Une aventure sous-marine

Il y a peu, j'ai vécu l'un des moments les plus intenses de mon existence. C'était lundi dernier, et cela s'est passé sous l'eau. J'ai en effet nagé en compagnie des dauphins. Cela s'est passé à Mandelieu et je n'en reviens pas encore. Si j'avais trouvé un Predator dans mon salon, je crois que ça m'aurait fait le même effet ! Et j'exagère à peine ! Nager avec des dauphins est selon moi aussi étrange qu'une rencontre extraterrestre. On entrevoit d'entrée de jeu leur intelligence. Douglas Adams les décrivait d'ailleurs comme la seconde espèce la plus intelligente sur Terre (après les souris, évidemment), et il suffit de plonger son regard dans le leur pour comprendre pourquoi. Nager à leur côté est même assez inquiétant, cela dit. Car même s'ils sont intelligents, ça reste des animaux sauvages. Pour rappel, ils peuvent tuer un requin en lui fonçant dessus ! D'ailleurs, si vous voulez nager avec eux, il me semble important de préciser une chose : vous ne pouvez faire ce que vous voulez avec eux. J'ai entendu des personnes raconter qu'elles n'avaient pas vu les dauphins d'aussi près qu'elles le souhaitaient : pourtant, il ne leur viendrait pas à l'idée d'exiger des araignées de sortir de la maison ! Pour ma part, je n'ai pas pu caresser les dauphins pendant cette virée, ni non plus me cramponner à eux pour me laisser porter. A vrai dire, je pense que j'ai fait bien mieux : j'ai pu contempler ces sublimes créatures dans leur habitat naturel. Et c'est véritablement un cadeau, même si certains râleurs invétérés ont du mal à le comprendre. Nous sommes à ce point formatés par la société de consommation que nous nous persuadons que le monde est avant tout notre espace de jeu. Mais c'est un simple fantasme. Et en faisant cela, nous oublions ce qui fait précisément sa richesse. A part ça, si vous appréciez les dauphins (et si vous ne craignez pas les bêtes deux fois plus grosses que vous !), je vous recommande vraiment de vous jeter à l'eau : cela vous change à jamais. Plus d'infos par ici. A lire sur le site internet de ce de nage avec les dauphins à Mandelieu.

Posté par lecielinside à 16:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 septembre 2018

Droits LGBTI en Afrique du Sud

L’année dernière en Afrique du Sud, les personnes LGBTI étaient toujours victimes de harcèlement, de discrimination et de violences. Le 4 avril, le corps de Matiisetso Alleta Smous, une lesbienne, a été découvert carbonisé à Kroonstad (province de l’État- Libre). Selon un témoin, elle a été violée et poignardée à la poitrine avant d’être brûlée vive. Trois suspects ont été arrêtés le 5 avril et libérés dans le courant du mois, faute de preuves. Une enquête était toujours en cours à la fin de l’année. Le 15 mai, le corps de Lerato Moloi, une autre lesbienne, a été retrouvé dans un champ à Soweto (province du Gauteng). Il est ressorti de l’examen post-mortem qu’elle avait été violée et poignardée dans le cou. Deux suspects ont été arrêtés en mai. L’Autorité nationale chargée des poursuites a renvoyé l’affaire devant la chambre de la Cour suprême à Johannesburg. Le 11 août, la chambre de la Cour suprême à Potchefstroom a condamné David Shomolekae à la réclusion à perpétuité pour avoir tué par strangulation Lesley Makousa, un élève gay de 16 ans, en août 2016. David Shomolekae a été déclaré coupable de meurtre, vol et cambriolage. Le projet de loi sur la lutte contre les crimes et discours de haine et leur prévention, qui avait été présenté en octobre 2016 et englobait les crimes motivés par l’homophobie, devait encore être approuvé par le gouvernement avant d’être débattu à l’Assemblée nationale. Le 6 septembre, la chambre de la Cour suprême du Cap-Ouest a statué que le refus du ministère de l’Intérieur de permettre aux personnes transgenres ayant opéré leur transition après leur mariage de faire modifier les indications de genre sur leurs papiers d’identité bafouait les droits des couples concernés à l’égalité et à la dignité. Le ministère obligeait auparavant les couples transgenres à divorcer pour obtenir la modification de ces indications de genre.

Posté par lecielinside à 13:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 juin 2018

La cuisine contre le reflux

Se soigner de la condition appelée reflux acide peut être accompli en utilisant des méthodes naturelles et saines. J'ai souffert de cette condition pendant des années, en prenant des médicaments PPI nocifs et coûteux (inhibiteurs de protons), qui masquaient seulement les symptômes. Ces médicaments, non seulement ont eu une myriade d'effets secondaires, mais sont devenus inefficaces avec le temps. J'ai été forcé de trouver une autre réponse. Je voulais me guérir sans l'usage de drogues. Mon docteur ne m'a pas aidé. Il n'avait pas la moindre idée de la guérison naturelle et de la nutrition. Après beaucoup de recherches, je découvre qu'avec l'utilisation appropriée des herbes, des articles de magasin de santé, de la méditation, de l'exercice et du régime, on peut se soigner du reflux acide. La première chose que j'ai apprise est que le reflux acide, parfois appelé gerd (reflux gastro-œsophagien), n'est pas une maladie du tout. Contrairement à ce que la communauté médicale voudrait nous faire croire, c'est simplement une condition causée par de mauvaises habitudes alimentaires. En plus de manger les mauvais aliments, ne pas mâcher de la nourriture correctement est probablement la cause profonde de cette maladie. La condition de reflux acide n'existerait pas sans un œsophage endommagé et un ERP affaibli (sphincter inférieur de l'œsophage). Si la condition doit être éliminée, la guérison de l'œsophage doit être le premier ordre du jour. Pendant cette période de récupération de reflux, il faut éviter de manger tout ce qui pourrait irriter ou endommager l'œsophage. Des choses comme des chips, des craquelins, des céréales mal cuits ou des aliments durs avec des arêtes vives sont des coupables culinaires - ils provoquent de petites déchirures dans l'œsophage. Jusqu'à ce que les lacérations aient eu une chance de guérir, les aliments épicés, tels que les produits de tomates acides, les piments, l'ail cru et les oignons crus devraient également être éliminés de l'alimentation. Ils irritent encore plus la condition. Fumer et boire de l'alcool détend les ERP, ce qui permet à l'acide gastrique d'éclabousser l'œsophage, entravant ainsi le processus de guérison. La clé de la récupération de reflux acide est de manger seulement doux, facile à digérer jusqu'à ce que l'œsophage a guéri. Mangez tôt, en vous donnant au moins trois heures de repos ou de marche avant de vous allonger. Mangez lentement et mâchez votre nourriture complètement. Enfin, essayez de manger dans un environnement détendu, agréable et sans stress. J'ai énuméré quelques-unes de mes recettes préférées que j'ai appréciées pendant ma propre période de rétablissement. Ils peuvent être faits rapidement et facilement. Essayez de doubler ces recettes afin de pouvoir les réchauffer plus tard dans la semaine ... moins de temps dans la cuisine. Rappelez-vous que cuisiner à partir de zéro, au lieu de compter sur les aliments préparés, est une meilleure approche de la santé en général. C'est aussi agréable de savoir ce que vous mangez vraiment. Pour le petit déjeuner, je crois que les fruits frais sont la meilleure façon de faire. J'aime particulièrement le melon et la papaye. Pour le déjeuner je mange plus de fruits comme des pommes, des bananes et, peut-être quelques amandes, ou des noix. Il est préférable de manger plusieurs petits repas sains pendant la journée. J'essaie d'acheter uniquement des fruits biologiques, mais parfois, lorsque je suis pressé, j'achète des contenants de fruits mélangés prêts à l'emploi à l'épicerie. Essayez de rester loin de l'ananas, car je trouve difficile à digérer. Que diriez-vous des entrées dans la soirée? Servir les légumes crus est la meilleure façon de les présenter. Essayez de créer un magnifique plateau de crudité (crew di tay) plus connu sous le nom d'élégant lapin. Servir avec une trempette de tofu savoureuse. Utilisez du chou-fleur, du brocoli, des concombres anglais, des radis, des courgettes vertes et jaunes, des endives de Belgique, des bâtonnets de carottes, des petits champignons entiers ou tout ce qui vous plaît. Couper les légumes en bouchées pour les tremper. L'endive belge est une pelle comestible naturelle pour le trempage. Coupez simplement les extrémités et décollez les feuilles. Faites tremper le tofu en mettant un paquet de tofu doux ou soyeux dans un robot culinaire ou un mélangeur, en ajoutant de la poudre d'ail, du cumin, du paprika et de la ciboulette hachée ou du persil pour la saveur et la couleur. Assaisonner avec du sel et du poivre au goût. Ajouter un peu de jus de citron fraîchement pressé si le mélange est trop épais. Traiter jusqu'à consistance lisse et crémeuse. Si vous êtes pressé, des trempettes et des plateaux de légumes crus sont disponibles dans les sections de produits de la plupart des supermarchés, mais faites un effort concerté pour ne manger que du bio, si possible. J'espère que vous apprécierez les plats suivants. Même si je me suis guéri du reflux acide, je sers toujours ces recettes sur une base régulière. Je préfère la nourriture légèrement cuite. N'hésitez pas à ajuster les temps de cuisson et les assaisonnements selon vos goûts. Retrouvez plus de renseignements sur l'organisateur de cette expérience de cours de cuisine à Bruxelles.

Posté par lecielinside à 15:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]